L'ANTISÉMITISME N'APPARTIENT PAS QU'AU PASSÉ

Un évènement Facebook intitulé "Visite + pique-nique au Struthof" a créé la polémique en raison des commentaires antisémites qu'il a suscités. Une enquête a été ouverte.

« Il paraît que c’est un restaurant 22 000 fois étoilé » tel est le genre de commentaire choquant qui a circulé sur Facebook suite à la visite du Struthof organisée par le collège Lyautey de Contrexéville. La sortie scolaire a pris une tournure exagérée à cause d’éléments perturbateurs.

En effet, l’ancien camp de concentration alsacien du Struthof-Natzweiler devait accueillir des élèves le 3 avril 2017 pour une visite, mais le projet de sortie a tourné au cauchemar à cause d’interventions antisémites sur les réseaux sociaux. Suite à un message censé rappeler aux participants de ne pas oublier leur pique-nique, des propos choquants sont apparus peu à peu sur la page. Un adolescent a notamment commenté « J’ai entendue parler qui y’aurait des fours ? Moyen de faire une pizza party? (sic) »

 

Il semblerait que cela ait fait rire beaucoup de monde mais c’était une plaisanterie de très mauvais goût, car beaucoup d'internautes ont fait des commentaires de plus en plus déplacés. D'ailleurs, une enquête pour « provocation à la haine ou à la violence » et « apologie de crimes contre l’humanité » a été ouverte, et ce malgré les excuses d’un des organisateurs, jugées irrecevables par l’avocat du consistoire israélite du Bas-Rhin.

Pour le moment, l’enquête est en cours et la première tâche des enquêteurs est de trouver l'identité des initiateurs et des auteurs des commentaires litigieux.

Voilà comment un évènement a priori anodin peut donner lieu à une polémique largement diffusée par les médias.

 

P.C. avec la participation de S.G.

2017 Struthof justice

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.