LE CRASH DU BITCOIN

Le bitcoin, cette monnaie virtuelle née en 2009, a vu sa croissance s’accélérer l'année dernière. Sa valeur a atteint des niveaux record en fin d’année. Le 16 décembre 2017, le bitcoin avait atteint un point inimaginable de 16000€ l’unité, avant de redescendre vers 8485,37€ le 23 janvier 2018.

Le bitcoin, qu’est-ce que c’est ?

Bitcoin logo vertical

Il s’agit d’une cryptomonnaie, c’est à dire qu’elle est virtuelle et qu’il n’y a pas de billets. Il s’échange sur des plateformes en ligne, de personne à personne contre d’autres devises monétaires, en dehors des réseaux bancaires traditionnels. Il n’a aucun cadre juridique, pas de cours légal et sa valeur n’est pas régulée par une banque centrale, comme c’est le cas des monnaies traditionnelles.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Le bitcoin fonctionne tout d’abord à partir d’un logiciel appelé tout simplement Bitcoin. Ce logiciel sert à faire des transactions monétaires conformément à un protocole privé (afin d’éviter une duplication de monnaie). Les agents qui ont traité la transaction sont ensuite rémunérés par les frais de transactions. Si vous lancez le logiciel, votre ordinateur va mettre en contribution toute sa puissance informatique disponible afin de vérifier, de sécuriser les transactions et de les inscrire dans une base de données. Pour chaque transaction traitée, vous devez payer des frais de transaction.

Que s’est-il passé en 2017 ?

Pendant l’année 2017 la valeur du bitcoin a été multipliée par 15 et a atteint des niveaux record en fin d’année. Avec une telle valeur beaucoup de personnes ont vendu leurs unités et la monnaie a perdu d’un coup de sa valeur. Juste avant la chute du 16 décembre 2017, l’unité du bitcoin était estimée à 16551€ pour retomber à 8485,37€ en janvier. Donc, si dans votre portemonnaie vous aviez 1 bitcoin en décembre, vous pouvez vous acheter une voiture, alors qu’en janvier votre bitcoin ne valait plus que la moitié…

Si vous voulez investir dans le bitcoin, la règle d’or dans ce genre de cryptomonnaie est de ne jamais investir plus que ce que vous pouvez perdre. Vous l’aurez compris : ce n’est pas un investissement sûr. Sans cadre juridique ni légal, sans supervision par les banques les risques de perte sont très élevés.

YaZhok

YaZhok Sciences et technologie en 2018

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire