VOS PIRES SOUVENIRS DU BAC, ON EN PARLE ?

Le bac arrive à grands pas et, à cette occasion, la rédac' a décidé de vous divertir sur ce sujet ! Tout le monde a des anecdotes sur le bac. Alors pour vous, nous avons organisé un micro-trottoir avec une seule et unique question : "quel est votre pire souvenir du bac ? ".  Chers lecteurs, accrochez-vous car il y en a de tous les genres.

Vos pires souvenirs du bac

Saviez vous que Monsieur BENA (professeur d'EPS) à raté son bac la première fois ? "Mon pire souvenir du bac ? Quand je suis parti voir les listes et que mon nom n'y était pas !" nous témoigne-t-il.

 

Madame KAZAN (proviseur adjointe) et Madame GÉRARD (secrétariat élèves) ont une anecdote en commun. En effet, lorsqu'elles composaient, elles entendaient des enfants jouer et plonger dans la piscine publique située à côté du bâtiment. À noter que les fenêtres étaient ouvertes et que la chaleur n'arrangait pas les choses. En plus de ça, Madame GÉRARD se souvient d'une autre anecdote : "les membres du jury avaient perdu ma liste d'oeuvres lors de l'épreuve orale".

 

Une professeur anonyme nous confie qu'elle n'a pas vu son nom sur la liste des élèves reçus au baccalauréat lors des résultats, alors que son nom était bien écrit... mais sur la liste affichée sur la fenêtre d'à-côté. Plus de peur que de mal !

 

Madame HASS (professeur d'anglais) nous affirme que pour elle ce fut "l'épreuve de français !".

 

Charlotte et Matthieu (assistants d'éducation), se souviennent surtout du stress lié au baccalauréat : "le stress des oraux" pour Matthieu et "le stress pendant l'attente des résultats" pour Charlotte.

 

Pour Madame GAILLOT quant à elle, ce fut le changement d'établissement mais surtout le fait d'avoir "les GRANDES feuilles du bac pour les SI PETITES tables d'amphithéâtre !"

 

Pour Salma (assistante d'éducation), le pire souvenir du baccalauréat reste la réaction de ses parents quand elle leur a annoncé qu'elle l'avait obtenu : ils étaient "choqués" et ne la croyaient pas !! Ça fait toujours plaisir de se sentir soutenu(e) par ses proches !

 

Le pire souvenir de Madame RAMBAUT (professeur de mathématiques) fut qu'un ami à elle s'est fait prendre en train de tricher !

Petit disclamer : se faire prendre en train de tricher au bac, de un c'est mal et de deux c'est passible d'interdiction de repassser son bac et de s'inscrire dans un établissement supérieur durant cinq ans maximum ! Pour en savoir plus, rendez vous sur :

http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/12/bac-2016-les-vrais-risques-en-cas-de-triche_4948740_4401467.html#8RrBHrKkPwCpuRXD.99

Une élève de terminale garde un mauvais souvenir des transports en commun le jour J : "Je suis arrivée à la gare pour me rendre compte qu'il n'y avait pas de train pour m'emmener à mon oral de français. Ce jour-là, j'ai cru que j'allais mourir!"

 

Marine (assistante d'éducation) se souvient surtout de son épreuve d'EPS : "La veille de l'épreuve du 3 fois 500 mètres, il est tombé près de 10 cm de neige. Résultat : une piste glissante au stade, ce qui a faussé tous les temps de course."

 

Madame VINE (professeur documentaliste au CDI) a eu quant à elle un petit souci d'ordre technique : "Au moment de passer mon épreuve de mathématiques, les piles de ma calculatrice ont lâché. Un professeur m'a dépannée en me prêtant la sienne, mais le modèle était différent."

 

Flora (assistante d'éducation), nous confie qu'elle a failli rater son oral d'espagnol, en confondant les dates de passage : "J'étais convoquée un mercredi, mais dans ma tête, j'étais persuadée que c'était un jeudi... Une camarade qui passait son oral le même jour que moi m'a téléphoné pour me dire que l'examinatrice appelait mon nom ! Je suis arrivée en urgence alors que je me trouvais à plus de 20 km de mon centre d'examen!"

 

Pour Émilie (AESH), le pire a été de "tomber sur la poésie à l'oral de français", alors qu'elle était persuadée d'être interrogée sur Bel Ami de Maupassant, le seul texte qu'elle connaissait vraiment. "Un carnage", nous confie-t-elle.

 

Anaïs (assistante d'éducation) garde quant à elle un mauvais souvenir de son examinateur lors d'un oral d'anglais : "Il m'a postillonné dessus une bonne partie de l'oral".

 

Propos recueillis par C.S.

Humour et loisir en 2017

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire