ALEP AU COEUR D'UNE GUERRE SANS FIN

Depuis 2011, la Syrie connaît l'horreur d'une guerre totale. Alep, deuxième ville du pays après la capitale Damas, subit malgré elle ce conflit.

                 

Il ne reste plus que des ruines pour les survivants

Free syrian army soldier walking among rubble in aleppo

Soldat syrien dans les rues d'Alep

 

En effet, ce temple de l'Histoire, abritant de nombreux monuments architecturaux classés au patrimoine mondial de l'Unesco, devient peu à peu une ruine immense renfermant sur elle la vie de milliers de civils.

Alep est divisée en deux parties, l'ouest abrite l'armée de Bachar Al-Assad épaulée par l'armée russe qui ne cesse de bombarder la partie est de la ville, appartenant aux rebelles syriens. En une semaine, l'armée russe a lançé 170 bombes sur les rebelles dont certaines au phosphore. Elles ont fait 220 victimes, 220 victimes qui s'ajoutent à une liste de plus en plus longue.

Les civils subissent non seulement les bombardements quotidiens mais également la pénurie qui gagne du terrain, l'eau courante n'existe plus et la nourriture se fait rare. L'horreur, la terreur et la peur animent alors ce peuple si brave mais l'espoir d'une paix existe toujours au fond de nos coeurs, alors aidons les Syriens à espérer eux aussi, aidons-les à survivre et bientôt à revivre.

 

au milieu des ruines des villes syriennes                                                                                                                               

Association d'aide aus Syriens :

► ► Syria charity

 

E. Amel

 

 

Alep Syrie guerre civile politique

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

×